Projets

tao en caféThe 4/30 Murders, Coffee Tao 1, 2006

Voici les projets, tant personnels que professionnels, sur lesquels j’ai travaillé au fil des ans:

Chroniques du bas de la côte (2015 – à ce jour)

Je fréquente le Centre-Sud depuis la fin de mon adolescence et j’y ai appris une part non négligeable de leçons de vie. J’y habite maintenant et, en tant qu’historien amateur de l’anecdote, j’y trouve amplement mon compte et livre de petites chroniques imagées de ce quartier légendairement bordélique et populaire. www.basdelacote.net

NetSquared Montréal (2014 – à ce jour)

Je fais partie des organisateurs de la cellule montréalaise du réseau NetSquared, fondé par TechSoup. NetSquared regroupe des professionnels des TI qui organisent des conférences-réseautage informelles à chaque mois pour discuter d’enjeux technologiques touchant les OBNL. C’est une occasion de rencontre et d’apprentissage autour de la question de l’utilisation des TI pour l’action sociale et communautaire.

Programme Innoweave (2013 – à ce jour)

J’accompagne, depuis l’été 2013, des organisations à but non lucratif dans l’implantation d’outils infonuagiques pour répondre à un ou plusieurs de leurs défis organisationnels. Ce travail est rendu possible grâce au programme Innoweave de la Fondation J.W. McConnell, dont j’ai participé à l’adaptation française dans le cadre d’un mandat réalisé en collaboration avec le Centre de documentation sur l’éducation aux adultes et la condition féminine (CDÉACF). J’ai travaillé (et travaille encore) avec la Corporation de développement communautaire Action Solidarité Grand Plateau, le Journal Ensemble et le Centre de formation sociale Marie Gérin-Lajoie.

XXIe siècle numérique (2013 – à ce jour)

Je travaille depuis le printemps 2013 à la révision des travaux de Michel Cartier sur le XXIe siècle numérique. Ancien professeur de communications à l’UQÀM, Michel Cartier a également été graphiste, imprimeur et a fondé la troupe de danse traditionnelle Les feux follets, dans les années 1960. Ce manuscrit, qui est d’ores et déjà accessible sur le Web dans sa version préliminaire, constitue en quelque sorte son testament intellectuel, dont j’ai le privilège de pouvoir le corriger et, à certains occasions, le commenter. Le site qui le supporte sera officiellement lancé en septembre prochain. www.21siecle.com

Perspectives sur l’utilisation des TI en éducation au Québec (2014)

J’ai rédigé, au printemps 2014, un document de réflexion sur l’utilisation des TI en éducation au Québec pour le compte du Groupe de travail québécois sur les normes et standards en TI pour l’apprentissage, l’éducation et la formation (GTN-Québec). Il s’agit d’un document de réflexion qui a été soumis au ministère de l’Éducation et qui sera rendu public cet automne, sous licence Creative Commons. Il brosse notamment le portrait des différentes tendances TI à venir, des acteurs impliqués et des différentes problématiques qui s’appliquent au contexte québécois. http://bit.ly/TI_education_QC

Révision de sites Web historiques et patrimoniaux (2014)

J’ai réalisé une mise à jour de la mise en page de deux sites historiques, développés par l’Université Sherbrooke et l’Université du Québec à Montréal, qui sont autant de projets auxquels participe le professeur Léon Robichaud.

Technologies utilisées : HTML, CSS, PHP

Les Étés Généraux (2012 – 2014)

Le temps de trois été sur les ondes de CIBL (101,5), Benjamin Hogue, Elodie Comtois, Hubert Sabino et moi-même, en plus d’autres collaborateurs, avons égayé vos débuts de soirées en jazzant du sérieux au loufoque, de la politique à la poésie et de l’histoire au cinéma.  Vous pouvez écoutez l’ensemble des émissions sur le site de CIBL ainsi que les segments de toutes les interventions sur notre page Facebook.

Le site Web de la Corporation de développement communautaire Action solidarité du Grand Plateau (2012 – 2014)

J’ai oeuvré à titre de journaliste communautaire pour le compte de la CDC ASGP, traitant de différents enjeux socio-communautaires relatifs à l’arrondissement du Plateau Mont-Royal, tels le logement social et la dotation, ainsi que sur différents projets issus des milieux associatifs. Ce projet m’a permis de garder un contact direct avec le milieu communautaire (pour lequel j’ai travaillé quelques années) en mettant à profit mon expertise rédactionnelle et Web au services de différents organismes et projets de terrain. www.asgp.qc.ca

Arts internes (2012 – à ce jour)

Il s’agit d’un blogue, mon journal de pratiquant d’arts martiaux internes (méditation, qi gong et tai chi). Je connais ces arts depuis près de 10 ans, les ayant pratiqués de façon sporadique jusqu’à l’automne 2010, où j’en ai commencé l’étude sous la supervision de Sifu Julien Valiquette. J’y livre mes impressions sur différentes trouvailles, lectures et vidéos glanés sur le Web. Je n’y prétends à aucun enseignement, je cherche seulement à documenter une démarche qui, je l’espère, me mènera un jour à pouvoir faire profiter au reste de la société de la richesse de ces pratiques. En attendant, je m’entraîne un jour à la fois. artsinternes.marcouimet.net

Le lys en fête, le lys en feu (2009 – à ce jour)

Ce site Web découle de mon mémoire de maîtrise, dont j’ai tenté de rendre plus accessible et vivante la réflexion en intégrant, notamment, plusieurs clips vidéo et des extraits d’archives. En plus des articles historiques, j’ai réalisé quelques entrevues avec des acteurs et lecteurs privilégiés du Québec des 50 dernières années. On y retrouve, traitant de l’histoire du Québec et de la Saint-Jean-Baptiste, voire même de mémoire collective, le journaliste Claude-Jean Devirieux, le cinéaste et poète Jacques Godbout, le sociologue Jean-Philippe Warren, ainsi que l’historien et développeur Web Gilles Laporte. Ce projet est en constante évolution, je l’enrichis à chaque année. Je prépare également des animations, possiblement une petite exposition, ainsi que du développement numérique pour les prochaines années. www.lysenfetelysenfeu.net

La coopérative de solidarité Pilote numérique (2012 – 2014)

C’est un projet d’économie sociale développé en collaboration avec percolab qui consiste en une coopérative de services techniques pour les organisations (PME, organisme communautaires, etc.), chez qui nous avons constaté une faible présence Web. La coopérative offre du support technique, un service d’évaluation des pratiques numériques et de la présence Web des organisations, ainsi qu’une offre de formation participative et collaborative pour l’utilisation des plateformes numériques. Ce projet a obtenu une bourse À go on change le monde! de l’Institut du Nouveau Monde et des CDEC à l’automne 2011, puis une subvention d’Emploi-Québec. www.pilotenumerique.org

55 icônes (2011 – 2013)

J’ai accompagné durant deux ans l’entreprise Icône Internationale, qui a développé le jeu 55 icônes, pour l’aider à se déployer sur le Web et à utiliser les TI de façon efficace. Voici les tâches que j’ai réalisées à ce jour :

  • Administration de l’ancienne plateforme du site www.55icones.com (Joomla)
    • Intégration des contenus
    • Révision et optimisation du code HTML
  • Développement de la présence de l’entreprise sur les réseaux sociaux
  • Développement du nouveau site Web sur une plateforme WordPress
    • Transfert des contenus
    • Optimisation du référencement
  • Implantation d’outils de collaboration dans les pratiques et flux de travail de l’entreprise
  • Formation
    • Administration du site WordPress
    • Administration des réseaux sociaux
    • Codage HTML simple (tableaux)
    • Outils de collaboration

Technologies utilisées : Joomla, HTML, WordPress

www.55icones.com

Refonte du site Web du cours Du français sans fautes (2011 – 2013)

J’ai travaillé durant deux ans à la révision fonctionnelle des modules du cours en ligne Du français sans fautes de la Société de formation à distance des Commissions scolaires du Québec pour le compte de percolab (plus de 4000 pages Web révisées). Voici les tâches que j’ai réalisées à ce jour :

  • Révision et mise à jour du code HTML des pages du site Web en développement
  • Révision fonctionnelle des pages et modules
  • Révision et rédaction de certaines sections du site

Technologies utilisées : HTML, VSBT

Projet d’archéologie Web avec la communauté crie (2012)

Ce projet est un véritable bijou de contenu culturel issu d’une démarche archéologique menée conjointement par la communauté crie et Hydro-Québec afin de préserver la mémoire des territoires inondés par la dérivation des rivières Eastmain et Rupert. Le matériel récolté, tant sur le terrain (artéfacts) qu’auprès des anciens (récits) a déjà été valorisé dans le cadre d’une exposition itinérante. La démarche de consultation, réalisée en collaboration avec percolab, a consisté à explorer les possibilités de valorisation de ce matériel sur le Web en explorant les projets comparables et les possibilités technologiques (données ouvertes, participation des visiteurs à la curation des contenus, etc.).

Refonte du site Web de l’Institut de coopération pour l’éducation aux adultes (2012)

J’ai participé, pour le compte de percolab, à la refonte du site Web de l’Institut de coopération pour l’éducation aux adultes (ICÉA). J’ai d’abord réalisé une évaluation technique et stratégique approfondie du site existant et des pratiques l’entourant (administration, mises à jour, etc.), de même que de la présence de l’organisation sur les réseaux sociaux. Suite aux recommandations issues de cette évaluation, nous avons ensuite développé le site Web actuel de l’organisation. Voici les tâches que j’ai réalisées dans le cadre de ce mandat :

  • Charge de projet pour l’idéation et le développement du nouveau site Web
  • Transfert des contenus de l’ancien au nouveau site
  • Formation de l’équipe de travail à l’utilisation et la mise à jour du nouveau site

Technologies utilisées : MODX, Drupal

www.icea.qc.ca

Le site Web de Simon Bélair, acupuncteur (2012)

Je suis un patient de Simon depuis de nombreuses années et nous partageons une véritable passion tant pour la culture, la médecine que les arts martiaux chinois (internes, ou nei ja). Simon a décidé cette année de refaire son site Web et m’a demandé de l’aider, notamment avec les textes. J’ai donc procédé à la réécriture de la vaste majorité de ceux-ci, en mettant l’accent sur la philosophie, les origines et les principaux concepts de la médecine chinoise traditionnelle, dont fait bien entendu partie l’acupuncture. En plus d’être un défi d’écriture et de recherche des plus stimulants, ce projet m’a permis de grandement approfondir ma compréhension de la vision chinoise du corps humain, un atout non négligeable dans ma pratique du qi gong et du tai chi. www.simonbelair.ca

Les Cercles d’apprentissage Équipage et Mandalab (2012)

Les Cercles d’apprentissage sont une initiative de Percolab, à la croisée des expériences de Team Academie en Finlande, du groupe Art of Hosting et des méthodes agiles. Il s’agit de groupes de professionnels se rencontrant périodiquement afin de développer leurs compétences et de mener des projets individuels et communs. Il s’agit de véritables laboratoires d’apprentissages innovants, une formule révolutionnaire vieille comme le monde. www.equipage.ca

Les connaissances usuelles (2011)

Suite à un passage dans un groupe d’alphabétisation populaire (le Centre de lecture et d’écriture de Montréal), j’ai été mis en contact avec l’organisme Lettres en main. En plus d’offrir des cours d’alphabétisation, Lettres en main publie depuis plusieurs années la série « Les Nouvelles connaissances usuelles », qui consiste en de petits livrets de vulgarisation de différents enjeux sociaux et de santé. J’ai co-écrit le dernier livret portant sur la maladie d’Alzheimer et je travaille également sur le prochain, qui traitera de l’alimentation. www.lettresenmain.com.

L’Abécédaire de L’Observateur (2010)

Alors que j’étais à l’emploi de L’Observateur en tant qu’analyste, j’ai jeté les base d’une stratégie numérique pour l’entreprise et mis sur pied un blogue corporatif, L’Abécédaire, qui présentait des résultats de sondage sur différents sujets d’intérêt public. Voici les tâches que j’ai réalisé au cours de ce mandat :

  • Développement d’une stratégie de présence Web pour l’entreprise
  • Développement d’un blogue corporatif
    • Intégration d’une plateforme WordPress
    • Recherche et rédaction des articles
  • Mise en place et gestion de la présence de l’entreprise sur les réseaux sociaux

Technologie utilisée : WordPress

www.observateur.qc.ca/abecedaire

Le Panoptique (2007-2011)

J’ai joins le projet en 2007, en pleine quête professionnelle et rejet de l’institution universitaire, à titre de rédacteur adjoint de la section Histoire. Ça me faisait un bien incroyable que de faire de l’histoire en dehors du Département. Je suis ensuite devenu le Webmestre du projet, avant d’en devenir le directeur général. Le Panoptique, c’est un peu ma contribution d’intellectuel, mon engagement social à créer un espace de débat libre des contraintes institutionnelles et marchandes. On a vraiment fait ce qu’on a pu pour réfléchir le monde de façon intelligente et accessible. La revue a vécu mais reste néanmoins en ligne; elle est également répertoriée par la Bibliothèque nationale du Québec. www.lepanoptique.com

Le collectif Polobros (2009)

Le collectif Polobros est le résultat de discussions et de délires perpétuels entre Carl Rocray – mieux connu sous le vocable de Carlo Polo, et moi-même – Marco Polo. Le collectif PoloBros, c’est la rencontre de deux voyageurs des contrées numériques, deux caravaniers qui creusent la géographie de l’expérience comme on sculpte un pays qu’on découvre à mesure. Les frères Polo vivent de légendes et de mythes réalisés, même par métaphore, parcourant inlassablement les routes d’épices potentielles pour repousser les frontières du pensé et de l’imaginé, toute barbe devant. Polobros comme étendard de l’effervescence qui naît du choc des idées et des genres, fractal se déployant sur le Web comme un virus inventif prenant à revers les convenances de la pensée instrumentale pour comprendre les ressorts du continent numérique. Ce projet est en développement. www.polobros.com/ancien

Le Front de libération de la ‘Pataphysique (2006)

C’est la soupape de sûreté qui m’a permis de garder un certain équilibre d’esprit pendant mes années de maîtrise à temps plein. Je crois sincèrement que l’absurde recèle une richesse ontologique qui donne un souffle intempestif à l’écriture. Ce projet littéraire et politique (au niveau symbolique, si je puis dire) m’a permis de développer le personnage totémique du Baron Castor, qui s’amuse encore aujourd’hui, de temps à autres, à subvertir les sphères virtuelles et les esprits. Il reste de ce projet un site Web, les deux conférences données lors de la Nuit de la Philosophie (2005 et 2006) étant malheureusement perdues. www.pataphysiquelibre.org

Le Journal de Siméon-Prosper Hardy (2005-2006)

Il s’agit de mon premier gros projet Web et aussi celui qui m’a orienté vers l’édition numérique de contenu culturel. Il s’agit du journal d’un libraire parisien de la fin du XVIIIe siècle qui a été édité par mon co-directeur d’études, Pascal Bastien, ainsi que par une équipe internationale de chercheurs. L’édition papier a été publiée au Presses de l’Université Laval, alors que la version numérique sur laquelle j’ai travaillé n’a jamais aboutie et n’est malheureusement pas accessible au public en raison des droits d’auteurs.

Le journal Le Temporel (2003-2004)

Le Temporel est le défunt journal des étudiants de premier cycle en histoire de l’UQÀM. J’en ai supervisé la dernière année et demie d’existence avec mes deux comparses de l’époque. Publié sous forme papier, j’en ai aussi assuré la migration sur le Web, cette version numérique étant aujourd’hui malheureusement perdue.

Le journal l’Infomane (1998-1999)

Le journal étudiant l’Infomane est la voix des étudiants du cégep Bois-de-Boulogne depuis 1974. Alors étudiant en Lettres-Communications, j’y suis d’abord entré à titre de photographe, pour rapidement commencer à y écrire des articles. J’ai finalement pris le poste de rédacteur en chef, ma première expérience à la tête d’une publication, dont je supervisais l’ensemble du processus éditorial. Mine de rien, c’est moi qui ait donné sa première job (très informelle, d’accord) de journaliste à Alec Castonguay, aujourd’hui à la tête de la section politique du magazine L’Actualité