Structurer les pages et les menus dans WordPress

Un site Web, comme une organisation, évolue avec le temps. Il est donc souvent nécessaire de revoir le contenu et l’architecture des pages d’un site. Voici un petit guide pour accomplir ces tâches dans la plateforme WordPress.

Structurer votre contenu

Dans un premier temps, il faut d’abord avoir une idée précise des contenus de votre site et de l’architecture de ceux-ci. Rappelez-vous que les contenus doivent être regroupés de façon thématique, mais qu’il est aussi important de ne pas trop en mettre dans chaque page. Il se peut donc que votre site regroupe un certain nombre de grandes sections (je recommande de ne pas dépasser 5 ou 6, sans quoi le menu de navigation du site perd de son impact – et de sa facilité d’utilisation), qui elles-mêmes regroupent différentes sous-sections.

Il y a deux écoles de pensée à cet égard. La première est celle des trois clics: un utilisateur ne devrait pas avoir à cliquer sur plus de trois liens dans un même site pour accéder à l’information qu’il cherche, ce qui implique que la navigation ne devrait pas avoir plus de deux ou trois niveaux. La seconde est celle de Steve Krug, un big shot de l’utilisabilité (et, pour être franc, du gros bon sens) qui, dans son livre Don’t Make Me Think, affirme plutôt que ce n’est pas le nombre de clics qui est déterminant de la satisfaction ou de l’irritation d’un utilisateur, mais plutôt l’intuitivité de la navigation. Si l’utilisateur n’a pas besoin de « trop penser » pour trouver le chemin vers l’information qu’il recherche, peu importe le nombre de clics pour y arriver.

Structurer des pages

Attributs d'une page WordPressJadis, la seule façon de structurer l’architecture des pages d’un site était de définir celle-ci à même les pages. Ce n’est plus le cas aujourd’hui, mais cette étape reste néanmoins incontournable pour les sites complexes, alors voici comment procéder.

Dans un premier temps, ouvrez toutes les pages qui doivent constituer les liens de premier niveau de votre menu (par exemple la page d’accueil, de présentation de votre organisation, votre page présentant vos services ainsi que la page contact). Dans la boîte « Attributs de la page », qui est située à droite de l’écran, vous voyez d’abord que la première case indique que la page en question n’a pas de page parente, c’est-à-dire qu’il s’agit d’une page de premier niveau (qui se retrouvera donc dans le menu principal). La seconde case vous permet de choisir un canevas (ou template) pour votre page en fonction des options disponibles de votre thème (ou maquette de votre site WordPress). La troisième case indique quant à elle l’ordre de la page en question dans le menu. Dans l’exemple ci-dessous, la page apparaîtra en seconde position dans le menu.

Attributs d'une sous-page dans WordPressUne fois que vous avez attribué un numéro à chaque page pour définir l’ordre de celles-ci dans le menu de navigation principal, ouvrez ensuite les pages qui s’imbriqueront dans une même section. Dans l’exemple qui suit, on voit par exemple que la page (en l’occurrence, la page « Expériences de travail » de mon portfolio) est en fait une sous-section qui s’imbrique dans la page « Parcours », qui est définie comme la page parent ». Comme précédemment, le numéro donné à la page définira son ordre dans le sous-menu (si celui-ci existe – dans le cas de mon portfolio, je n’ai pas créé de sous-menu pour la section « Parcours », mais il y en a par contre un pour la section « Services »).

En plus de permettre l’imbrication des éléments de menu, le fait de définir une page parent affecte également la structure du permalien (l’adresse Web) d’une page, ce qui en affectera le positionnement dans les moteurs de recherche. Ainsi, même si on utilise la méthode qui suit pour définir le menu du site, il est néanmoins nécessaire de définir les pages parentes entre elles afin de correctement structurer l’architecture du site.

Structurer un menu

Une fonction intégrée permet maintenant aux utilisateurs de WordPress de créer facilement un menu. Pour y arriver, cliquez d’abord sur l’élément « Menu » de l’onglet « Apparence » du tableau de bord. Comme l’indique l’exemple ci-dessous, la boîte « Pages » vous permet d’ajouter les pages de votre choix de votre site à votre menu de navigation par un simple clic. Une fois celles-ci ajoutées au menu (boîte de gauche), vous pouvez ensuite les positionner et les imbriquer comme bon vous semble simplement en les bougeant avec la souris.

Structurer un menu dans WordPress

Comme vous pouvez le constater, les onglets « Liens » et « Catégories » permettent également d’ajouter des éléments de menus qui ne sont pas des pages. Les liens peuvent pointer sur des sites externes (ne serait-ce par exemple qu’une version anglaise d’un site), alors que les catégories permettent quant à elles de regrouper et présenter les articles d’un site par thème.

Le tour est joué!

Structurer les pages et les menus dans WordPress by